GUIDE D'ÉLEVAGE - SYSTÈMES ALTERNATIFS

25 25 LOHMANN TIERZUCHT › GUIDE D’ÉLEVAGE Influences négatives Les poules pondeuses sont très solides et peuvent s’adapter à la plupart des conditions climatiques, néanmoins, en cas de température extrême, il est nécessaire de prendre des mesures. État du plumage Courants d’air Températures basses Température élevée L’état du plumage joue un rôle important dans l’adaptation aux conditions climatiques dans les systèmes alternatifs et doit être pris en compte lors de tout changement de ventilation et de nutrition. Les courants d’air peuvent avoir des conséquences négatives pour les oiseaux et mener à une augmentation de la mortalité, de l’étouffement et des œufs déposés à terre. Il faut éviter les courants d’air et surveiller attentivement le flux d’air au niveau des oiseaux. Des jardins d’hiver bien conçus et des dispositifs de protection contre le vent peuvent être utilisés pour réduire l’impact des courants d’air dans les bâtiments avec des trappes ouvertes. Les basses températures peuvent entraîner une augmentation de la consommation pour maintenir l’énergie et l’entretien de la poule. Des températures élevées supérieures à 28°C commencent à déclencher un stress du métabolisme de la poule pondeuse. Si ces situa- tions sont inévitables, il faut mettre en place une ventila- tion supplémentaire et surveiller le flux d’air. Une supplémentation d’électrolytes pendant une courte période peut s'avérer bénéfique. Ils sont particulièrement dangereux pour les jeunes poussins et ont une incidence sur leur santé et leur bien- être. Gaz toxiques et poussières En cas de problèmes de ventilation dans le poulailler ou les volières, il est conseillé de faire appel à un spécialiste. Exigences minimum de la qualité de l’air O 2 supérieur à 20% CO 2 inférieur à 0,3% CO inférieur à 40 ppm NH 3 inférieur à 20 ppm H 2 S inférieur à 5 ppm

RkJQdWJsaXNoZXIy NTg2OTc2