GUIDE D'ÉLEVAGE - SYSTÈMES ALTERNATIFS

37 37 LOHMANN TIERZUCHT › GUIDE D’ÉLEVAGE Elevage Phase démarrage/pré-démarrage Phase croissance Phase de développement La densité d’élevage, les conditions d’am- biance, les variations de température et d’emplumement en association avec des besoins plus importants en énergie lié à la plus grande activité des oiseaux, tous ces éléments ont une incidence sur les besoins nutritionnels de la poulette. Il est clair que le management dans ces systèmes jouera un rôle plus important que dans des systèmes de production classiques. Par conséquent, l’apport en nutriment doit être ajusté pour at- teindre le poids corporel correct (poids et état), une uniformité et une capaci- té de prise d’ingestion adéquate. Le suivi du poids vif de la poulette du premier jour jusqu’à au moins la se- maine 32 est conseillé pour faciliter les décisions nutritionnelles et de gestion en fonction de chaque phase. La période du premier jour jusqu’à la 5ème semaine constitue une période cri- tique au cours de laquelle le développe- ment des organes principaux, des os et du système immunitaire survient. Il est très important d’atteindre et de main- tenir le poids corporel cible au cours de cette période. Toute diminution des nutri- ments et de l’ingéré à cette période aura un effet négatif important sur la persis- tance et la mortalité ultérieure en cours de production. Le régime de Démarrage/ Pré-Démarrage comprend une densité re- lativement importante en énergie (>_ 2850 kcal/kg; 11,90 MJ/kg). Au cours de cette période, les niveaux de protéines/d’acides aminés sont relativement élevés à cause de leur influence importante sur le dé- veloppement précoce du squelette et la croissance (Leeson et Summers, 1989). S’agissant de la présentation de l’aliment, des vermicelles (0 à 2 sem.) ou miettes (0 à 4 sem.) peuvent être choisis pour soutenir le bon démarrage du troupeau, car ils stimulent l’ingestion et garan- tissent que toutes les poulettes ont accès aux mêmes nutriments. Cependant, il est toujours possible de proposer une farine homogène. Entre la semaine 5 et 10, il faut mettre l’accent sur le développement des os et des muscles, car nous nous dirigeons vers le développement complet de la structure du squelette. Par conséquent, il est primordial d’at- teindre le poids corporel adéquat confor- mément à notre objectif de production. Le changement pour un aliment Crois- sance doit être uniquement envisagé lorsque l’objectif du poids corporel est atteint. Recommandations des niveaux nutritionnels pour les poulettes LOHMANN À compter de la semaine 10 et jusqu’à la semaine 16, la densité du nutri- ment peut être réduite à cause d’une demande inférieure en nutriments. Au cours de cette période, le développe- ment du tube digestif et de la capacité d’ingestion surviennent. Il est essentiel de développer préco- cement cette capacité pour préparer le démarrrage de la ponte au cours duquel la demande de nutriments est modifiée pour assumer simultanément la production d’œufs et une croissance constante. La nutrition de la poulette et de la pondeuse est un processus continu, garantissant des régimes conformes aux besoins nutritionnelles. L’alimentation des poulettes et des pon- deuses dans les systèmes alternatifs ne se résume pas à l’apport de nutriments alimentaires, mais constitue égale- ment un compromis entre le forme et la présentation des aliments, la ges- tion des aliments et des équipements, la densité du troupeau et l’espace dis- ponible à la chaîne, le programme lu- mineux et l’intensité lumineuse ainsi que les conditions environnementales. L’interaction entre ces facteurs plus le coût des ingrédients doivent être pris en compte dans le processus de prise de décision lorsque vous recherchez la densité nutritionnelle pour chaque phase du programme alimentaire. D’un point de vue nutritionnel, la dif- férence principale de la production al- ternative est un besoin plus important en énergie lié à la plus grande activité des animaux. Alimentation et nutrition LOHMANN TOOLBOX

RkJQdWJsaXNoZXIy NTg2OTc2