GUIDE D'ÉLEVAGE - SYSTÈMES ALTERNATIFS

38 38 Aliment pré-ponte Période de transition : le démarrage de ponte D’un point de vue nutritionnel, l'ali- ment pré-ponte est un compromis dans l’alimentation par phase compre- nant un niveau intermédiaire de cal- cium permettant une transition facile entre un formule de développement (pauvre en calcium) et les régimes de ponte (à forte teneur en calcium), permettant d’aider à soutenir la prise alimentaire tout en améliorant l’uni- formité. Un maximum de 800 à 1000 g est recommandé avant d’avoir une production atteignant 5 % de ponte. Au cours de cette période, un mélange de particules grossières (3 à 4 mm de diamètre) et fines (1 à 2 mm) de car- bonate de calcium est recommandé. Le ratio typique serait de 50 à 60 % de particules grossières et de 40 à 50 % de particules fines. Le transfert et le début de la produc- tion sont une période très stressante, il est par conséquent fondamental de fournir un apport adéquat en nutri- ments et que la capacité d’ingestion soit suffisante pour répondre à tous les besoins de cette période. Le transfert en soi étant très stressant, il impacte le métabolisme par des be- soins spécifiques : › Perte de poids corporel lors du trans- fert ( parfois précédée de la vaccina- tion) › Adaptation au nouvel environnement dans le bâtiment de ponte (souvent influencée par l’agencement dans le bâtiment d’élevage) › Croissance toujours en cours pen- dant cette période, notamment avec le développement des organes repro- ducteurs et la formation des os mé- dullaires. › Augmentation de la production d’œufs. Très souvent au cours de cette période, on constate une réduction de la prise alimentaire menant à un apport en nu- triments sub-optimal. À ce moment, il est conseillé d’éviter les changements soudains de composition en matières premières ou de présentation des ali- ments pouvant entraîner une accen- tuation de la réduction d’ingéré. Même si les poules peuvent dans une certaine mesure compenser l’équilibre entre les besoins nutritionnels et la prise alimentaire, nous recommandons de mettre en place une légère augmen- tation de la densité nutritionnelle des aliments. Parfois, des aliments en miettes ou en granulés peuvent aider à maintenir la prise alimentaire; il faut néanmoins se souvenir que certains des avantages liés à l’utilisation des farines seront compromis, comme la fonctionnalité du gésier et l’entretien de la santé in- testinale. En situation de sous-consommation, il faut éviter d’augmenter le nombre de distributions d’aliment. En effet ceci peut entraîner un comportement d’ali- mentation sélective (tri de particules) et donc des déséquilibres nutritifs. En particulier en cas d’alimentation avec une farine non homogène. LOHMANN TIERZUCHT › GUIDE D’ÉLEVAGE › ALIMENTATION ET NUTRITION Elevage Pré-ponte Pré-Pic jusqu’à la semaine 26 Semaines 26–27 > 65 semaines Calcium fin Calcium particulaire 25% Calcium fin 35% Calcium fin 50% Calcium fin 50% Calcium particulaire 65% Calcium particulaire 75% Calcium particulaire 100% Calcium fin Taille des particules : ø 3 – 4 mm Moins de 15 % des particules < 3 mm et moins de 10 % > 5 mm Taille des particules : ø 0 – 2 mm Particules fines de carbonate : moyenne 1 mm Particules de calcium 85% Calcium particulaire 15% Calcium fin

RkJQdWJsaXNoZXIy NTg2OTc2