GUIDE D'ÉLEVAGE - SYSTÈMES ALTERNATIFS

43 43 LOHMANN TIERZUCHT › GUIDE D’ÉLEVAGE Fibres Gestion de l’alimentation Le concept moderne des fibres définit un impact positif sur la flore micro- bienne intestinale, la santé et le déve- loppement en fonction des caractéris- tiques physicochimiques, la source, la durée et la période de l’apport. La phase de développement exige une densité en nutriments réduite (éner- gie, protéines et minéraux) plus une augmentation des particules de fibres grossières insolubles (Cellulose Brute 6 –6.5%; NDF > 16%) pour amé- liorer la capacité d’ingestion qui est primordiale au démarrage de la ponte. Pour conserver les effets positifs de l’inclusion de fibre brute, il est conseil- lé de maintenir un certain niveau tout au long de la phase de production. Les niveaux de carences en protéine, d’acides aminés, minéraux et en fibres, une mauvaise structure de l’alimenta- tion et des modifications soudaines de la formulation sont tous des facteurs associés à un comportement négatif de picage. La formulation d’une alimen- tation homogène avec une qualité et une quantité de fibres appropriées doit rassasier les oiseaux et leur permettre de manger pendant des périodes pro- longées ce qui peut éviter l’apparition de comportements indésirables. Les céréales, les sous-produits de cé- réales et les sous-produits de graines peuvent être utilisés comme source de fibre brute Céréales, co-produits et tourteaux La gestion de l’alimentation vise à trouver un équilibre dans l’apport d’une ration homogène qui répond aux besoins du troupeau, tout en réduisant l’alimentation sélective et en garantis- sant l’absence de suralimentation ou de restrictions alimentaires. Dans les systèmes alternatifs, les oi- seaux font preuve d’un comportement de picorage plus important, donc nous devons nous assurer qu’ils se nour- rissent convenablement. Ceux qui utilisent un programme lu- mineux intermittent initient des pro- cessus qui encouragent les poussins à chercher et à identifier les sources d’aliments. Lors du développement des poussins, une alimentation par repas doit être mise en place pour encourager une ali- mentation efficace. L’alimentation par repas est impor- tante, car elle permet aux oiseaux de s’habituer à consommer un repas équi- libré au lieu de consommer uniquement les grosses graines qu’elles préfèrent. L’alimentation par repas doit être mise en place au plus tard à trois semaines pour encourager un bon développe- ment du jabot et de l’estomac. À l’âge de 7 ou 8 semaines, les oiseaux doivent pouvoir terminer les man- geoires à un niveau souhaité. Ce sont des animaux sélectifs par na- ture, et dans les systèmes de man- geoires modernes, les plus petites particules qui contiennent une grande proportion des nutriments ont toujours tendance à s’accumuler au fond. Graines, etc. Graines, etc. Particules fines Particules fines

RkJQdWJsaXNoZXIy NTg2OTc2